Bafouille nocturne – Le retour poétique

L’air ne peut se faufiler entre nos corps coupables
L’espace n’existe plus, le vide a disparu.

Publicités