Vague à l’âme. Vous, ces 99+, autres.

J’ai passé mon après midi à lire. Pas n’importe quelle lecture, vos écrits.

A voguer de blog en blog,

A me surprendre à lire des articles dont le sujet ne me parlait pas mais avec un style d’écriture tellement prenant que je ne pouvais m’arrêter ; je me suis surprise à commenter des tas de récits tous personnellement engagés dans une vie bien souvent remise en question ; je me suis rendue compte que je pouvais avoir des émotions d’empathie et de bienveillance seulement en lisant quelques lignes d’un texte ; j’ai aimé découvrir au gré des clics des histoires toutes si différentes les unes que les autres aux plumes si attachantes ;

J’ai eu peur de me lasser et pourtant j’en viens a écrire une bafouille à ce propos.

Les questions que je me pose depuis peu, qu’attendons nous en écrivant pas ici et par là ? Est ce seulement une question de passage à l’écrit ? De facilité d’accès ? Je me suis demandée ce qui m’avait poussé à écrire.

D’abord une envie de centraliser mes rêves d’évasion. De pouvoir les mettre en page, les illustrer, les commenter, et finir de les rêver. Une envie aussi de me souvenir dans le temps de tout. Une facilité logistique par la portabilité, l’accès et l’intérêt de pouvoir y revenir. Léger, facile, ludique et créatif, c’est sympa a organiser. J’aime ça. Rendre visuellement beau pour finir d’illustrer un parcours à travers les pages. Envie aussi de me prendre pour la dactylo qualifiée d’ancien temps qui tapotait sur sa machine à écrire plus vite que sa pensée. La feuille blanche fait moins peur ici et les doigts plus formatés à pianoter perdent moins de temps et surtout font moins mal ! J’avais également envie de pouvoir partager ces quelques mots avec les personnes qui me sont proches. Plus facile de balancer un lien que d’ouvrir un carnet et leur lire. Un espèce de respect de l’intimité de l’autre du à la barrière de l’écran virtuel. Ne pas savoir qui le lirait, qui ferait semblant, qui s’y intéresserait, me plaisait. Mais encore fallait il faire circuler le lien.

La je parle au passé. Parce que finalement je ne l’ai pas fait.

Deux constats s’offrent alors à moi.

A peu près deux semaines que ce blog est ouvert, que les articles s’enchainent et qu’une partie de mon intimité est exposé au grand jour. Hier j’ai dépassé la barre des 100 abonnés. Une seule personne que je connais personnellement, une amie très chère. 99, et plus, autres, inconnus. Vous en somme.

Je n’ai pas pu partager cette part de moi à mes proches. Je n’assume pas encore ma niaiserie, ma candeur puéril sur certain sujet, mon manque d’imagination, mon style d’écriture… Je me rends compte que rendre public amène un jugement de l’autre. Et ce jugement est plus facile a accepter et plus agréable a recevoir de votre part, vous les 99autres. Rien de péjoratif dans ce nombre. L’impression finalement d’avoir moins de filtre, d’être plus authentique, plus naturel, plus fluide, plus spontanée. Mais se pose alors la question du narcissisme qui après deux semaines commence a me déranger.

Au départ une volonté personnelle d’écrire et de partager à moi même. Aujourd’hui je partage avec l’autre. J’aime ça mais me demande pourquoi je ressens ce besoin. Finalement est ce que je n’attends pas votre jugement? Est ce que je n’attends pas le conformisme aussi, moi qui tient pourtant tant à l’individualité de chacun.

Et si je pars complétement dans des frasques rocambolesques. Je m’imagine écrire ceci ou cela, pas ci, par là et le capter. Capter cet inconnu qui après tant de maux se sentira proche. S’en suivrait alors un tourbillon d’illusion prêt à prendre du sens. Doux rêve de midinette difficilement avouable et complétement fantasque.

Bref pas de réponses ce soir. Petit coup de spleen.

Merci, parce que vous, 99+, vous êtes importants.

Photo & Texte © KanCKonYva
Publicités

32 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Quand faut y’aller, faut y’aller ; mais on en revient toujours. Tant pis.
    KanCKonYVa, un nom bizarre pour qui est déjà en chemin. Mais choisit-on son nom ?
    Niaiserie, candeur puéril(e), manque d’imagination, style… et quoi encore ? Manifestement, pas besoin du jugement de l’autre : le vôtre fait tout le boulot. Penser à remercier le juge, d’autant qu’il en remet une couche avec le narcissisme.
    Le narcissisme, on en parlera lorsque le match orgueil/humilité aura désigné un vainqueur. Et un vaincu.
    Les proches, ça se fabrique. Je parle des intimes, de la famille, ces gens qu’on fait proches en les approchant, qu’il fasse nuit, qu’il y ait du brouillard ou qu’il flotte à larmes.
    Pébroque, lampe torche, de bons godillots. En avant, marche ! Auparavant dénicher un faussaire qui remplacera KanCKonYVa sur la carte de mésidentité par CéPartiMonKiki.
    Bon vent et bonne route.

    Aimé par 6 people

    1. KanCKonYVa dit :

      CéPartiMonKiki. Quelle tendre émotion en lisant CMots. Doux souvenir d’enfance.
      « Un nom bizarre pour qui est déjà en chemin ». Je crois que je ne réalise que maintenant que le chemin à déjà commencé. Merci de me le souligner d’une si jolie façon.
      J’essaie de répondre, je ne cache pas que j’ai écrit des dizaines de phrases que j’ai effacé. Je crois que j’opte maintenant pour la prise de recul. Il va me falloir lire, lire, lire et relire vos quelques mots pour les accepter, les penser et les faire parler.
      Ce message me touche. Merci pour ca.
      Ce n’est pas fini…

      Aimé par 3 people

  2. malyloup dit :

    100 abonnés en 2 semaines, alors tu plais beaucoup! je pense qu’il m’a fallu un an pour atteindre ce nombre 🙂
    si tu ne t’étais pas abonnée à mon blog, je ne serais sans doute pas venue te lire et pourtant je viens de voir que nous avons des points communs (et je ne crois pas au ‘hasard’ hihihi!)…..sauf l’âge car je sens que tu pourrais être ma fille 😉
    toi, jeune éduc, moi vieille éduc……toujours en quête de *sens* puisque ce sont ces thèmes que j’ai choisis pour mes photos
    bon vent à toi et à tes projets
    fais de ta vie une oeuvre car c’est le moins qu’on puisse faire envers et contre tout 🙂

    Aimé par 4 people

    1. KanCKonYVa dit :

      Je n’imaginais pas que cet article amènerait de si tendres commentaires. Je n’imaginais pas non plus que ce blog amènerait de si intéressants échanges. Je n’imaginais encore moins rencontrer des personnes (ou tisser des embryons de rencontres pour l’instant virtuelles) aux intérêts communs.
      Je ne connaissais pas le monde du blog, hormis le skyblog d’il y a maintenant 10ans, je suis agréablement surprise de cette communauté bienveillante qui guide la toile.
      Je suis curieuse de connaitre la suite et de poursuivre ces échanges.
      La « vieille » éduc que tu es m’interpelles par cette quête de sens que tu as tout a fait saisit ! Tu l’illustres, je l’écris, nous la vivons, et au quotidien dans nos boulots !
      Merci pour ces jolies recommandations, et cette positiv attitud a toute épreuve 🙂

      Aimé par 2 people

  3. Tristan Ciel Défait dit :

    On écrit pour se libérer, pour se lire, parfois pour se donner l’impression que l’on se libère.
    Peut importe, dans ton cas, tu écris et ce que tu composes plaît.
    🙂

    Aimé par 1 personne

    1. KanCKonYVa dit :

      Merci Tristan, ca me touche beaucoup, Je ne sais pas si ca plait (à vous lire je veux bien crois que oui un peu^^) mais ca fait un bien fou de pouvoir partager tout ca ! Et ces retour font chaud au coeur 🙂

      J'aime

  4. Moonath dit :

    Votre blog a une âme… le coeur de la vôtre… et là est l’essentiel !
    Que votre chemin soit lumineux, ici… et ailleurs…

    Aimé par 1 personne

    1. KanCKonYVa dit :

      Merci pour ces mots lourds de sens, merci de suivre cette histoire, merci de porter de ces attentions bienveillantes

      Aimé par 1 personne

  5. Péma Keltoï dit :

    Tiens…une éduc!
    je le découvre! étant abonnée fraîchement depuis quelques jours!
    et c’est une chouette coïncidence…(je suis en pleine écriture du mémoire)
    tes mots, ton style, me parlent et me happent, m’interpellent et m’appellent!
    J’aime beaucoup la voie que tu as choisi d’explorer là, sur ce blog…
    bonne continuation!

    J'aime

    1. KanCKonYVa dit :

      Je ne découvre ton message qu’aujourd’hui, pour je ne sais quelle raison il a été rangé dans indésirable, m’en voilà désolée.
      Tes mots me touchent beaucoup, Merci pour ce passage 🙂
      Je te souhaite plein de réussite dans tes écrits, plein de réussite dans ton parcours 🙂
      J’espere que nous pourrons nous recroiser au détour de quelques mots, et si tu veux me faire lire ton mémoire ca sera avec le plus grand des plaisirs 🙂
      A très bientot au détour d’ici ou d’ailleurs

      J'aime

  6. ptb41 dit :

    Je ne crois pas non plus au hasard mais aux rencontres .
    A bientôt 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. KanCKonYVa dit :

      Je mise tout sur la rencontre de l’autre. J’aime rencontrer. J’en ai fait mon métier. J’en ai fait un mode de vie. Et la rencontre commence toujours par un rien.
      A TRES bientot 🙂

      J'aime

  7. Tu soulèves des questions intéressantes, surtout celle concernant le narcissisme. Je me la suis posée aussi. C’est une piste, il y en a peut-être d’autres à considérer soit à la place, soit en complément. M’est venue l’idée suivante: en écrivant aux 99 inconnus, c’est un peu comme si tu suivais le principe des initiations des premiers américains. Le jeune intègre d’abord les valeurs de sa famille et de sa tribu. Puis au passage à l’âge adulte, il doit partir into the wild, pour trouver une nouvelle énergie/valeur (qui va lui donner son nom-identité-statut d’adulte) et une fois que cela est fait il peut réintégrer la tribu. Quand nous bloguons à l’inconnu, il me semble que c’est un peu pareil, surtout si ça nous vient sans objectifs prédéterminés, si ça nous vient comme ça sans trop savoir pourquoi.

    Aimé par 1 personne

    1. KanCKonYVa dit :

      Très intéressant ce parallèle avec le principe des initiations ! Merci pour cet élément de reflexion 🙂

      J'aime

  8. MarquiSe dit :

    Je pense faire partie de ces blogs sur lesquels tu as vogué puisque tu as laissé une petite trace de ton passage. Je te souhaite beaucoup de succès blogalement parlant et que tu gardes cette envie d’écrire (avec le plaisir), bonne journée, bise

    Aimé par 1 personne

    1. KanCKonYVa dit :

      Bien vu, un des blogs que j’ai pris plaisir a découvrir. Merci pour ce passage par ici,
      Bon dimanche a toi 🙂

      Aimé par 1 personne

  9. Sisyphus47 dit :

    Le language? Avez-vous-vu « Arrival »? Si non, allez voir ce film, il se peut que vous y trouverez quelques réponses! 🙂 merci pour votre visite chez Sisyphe…

    J'aime

    1. KanCKonYVa dit :

      Je ne l’ai pas vu mais vais m’empresser de me le procurer ! Merci pour ce doux conseil 🙂

      Aimé par 1 personne

  10. Alain DELIBIE dit :

    Rare, vous êtes rare. Beaucoup de gens créent des blogs par narcissisme, c’est leur miroir pour se voir dedans. Lorsqu’ils (souvent elles, plein de « blogueuses ») cliquent pour « suivre » c’est en attente du même geste en retour pour augmenter le nombre de leurs « followers ». Vous faites exception ; vos écrits sont puissants, graves. Moi, j’ai choisi le futile, je m’amuse. Vous, on sent l’humanisme, on est dans la vraie vie de ces mômes, qui, sans des gens comme vous, sont considérés comme « perdus dès le départ ». Bonne continuation. Alain.

    Aimé par 1 personne

    1. KanCKonYVa dit :

      Merci Alain, Merci pour eux, merci pour vos mots, merci pour ce touchant message.
      Je suis heureuse que ce qui est écrit soit interprété avec la même émotion que celle que j’ai eu a la conter, que celle que j’ai pu vivre réellement…
      J’ai appris ce que followers voulait dire il y a très peu de temps… Je ne suis pas hyper a jour à ce niveau là, et ça ne m’intéresse pas vraiment en fait … Le vrai me parle bien plus.
      Je voudrais vous dire tant de chose pour exprimer ce qu’un tel message peut avoir comme impact sur moi, mais je ne trouve pas de mots assez précis… alors je vais me contenter d’un grand Merci… Et la novice en écriture que je suis va travailler d’arrache-pied sur son champ lexical pour varier, enrichir et trouver le vocabulaire juste pour chaque situation.
      A très bientot au détour d’un autre billet par chez vous et par ici

      Aimé par 1 personne

  11. Alain DELIBIE dit :

    Eh bien, pour le coup, maintenant, je vous suivrai…..

    Aimé par 1 personne

    1. KanCKonYVa dit :

      Je vous dis alors, au plaisir de se lire 🙂

      Aimé par 1 personne

  12. Une femme dit :

    Alors j’ai, moi aussi, pris quelques minutes pour parcourir ton blog, lire et commenter. Ce qui, à vrai dire, est assez rare puisque je préfère toujours rester en retrait. Mais j’aime beaucoup alors je dois le dire.

    Moi j’écris, pour moi. Parce que les mots m’ont guéri, parce qu’au fil des lettres qui s’inscrivent sur l’écran, je comprends certaines choses, je me questionne, je grandis, je guéris. Et j’ai décidé, comme toi, de le partager. De partager cette intimité, de laisser mes mots rêvasser d’un ailleurs, de les laisser s’éprendre de certains regards. Et grâce à ça, aussi, j’ai beaucoup grandis. Car j’ai appris à connaître certains de mes visiteurs qui m’ont aidé, épaulé et qui sont si bienveillants (de ce que j’en lis, en tout cas.) Et mes mots ont aussi aidé d’autres visiteurs. Au début, j’écrivais pour moi. J’écris toujours pour moi mais je le partage parce que c’est bon de partager, parce que l’être humain vit -par définition- en communauté. Je le partage également dans le but d’estimer la valeur de mes mots (suis-je lisible ? Que valent mes écrits ?). Mais je n’oublie pas que ce qui m’a poussé à être là où je suis aujourd’hui, c’est cette envie d’écrire pour moi d’abord et non pas d’écrire pour plaire. Et finalement, c’est de cette façon que mes mots sont empreints de sentiments et de sincérité. Parce qu’ils sont vrais.

    Et pour ce qui est de partager l’existence de ce blog avec mes proches, je ne l’ai jamais fait. Personne de mon entourage n’a connaissance de ce blog. Parce que si c’était le cas, je n’écrirais plus à cœur ouvert comme aujourd’hui.

    Bien à toi.

    Aimé par 1 personne

    1. KanCKonYVa dit :

      Merci, ta participation est riche et me donne envie de continuer à ecrire encore et encore. L’experience que tu as du blog est fascinante, encore trop novice dans l’exercice pour avoir ce lien intime avec ces « autres » quoi que deja bien des passages regulièrs qui crés un premice de relation, mais j’aspire a ce lien qui porte l’ecrit et la passion.
      Merci pour ce partage et m’en vais lire tes autres mots ailleurs 🙂
      Touchée par ce temps que tu m’as accordé

      J'aime

  13. Eve dit :

    Je comprends tellement ce que tu dis. Le fait de partager ses écrits à ses proches…est tellement plus difficile ! Ma mère me propose souvent de relire ce que j’écris (romans et nouvelles) mais il m’est plus simple de les faire lire à des amis qu’à ma propre maman…
    N’aie pas honte de ce que tu fais. Chacun est singulier et parfait dans sa singularité ; c’est normal d’avoir des doutes sur ce que l’on fait, mais on ne peut que s’améliorer, de toute façon, par la pratique !
    Douce journée.

    Aimé par 1 personne

    1. KanCKonYVa dit :

      Aaah c’est certain que je suis encore loin de pouvoir le faire lire a de si proche que ma maman.. Mais peut etre un jour et elle pourra découvrir tout l’univers d’un coup 🙂
      « Chacun est singulier et parfait dans sa singularité » joli …. Je vais rester sur ces mot lourds de sens pour te remercier de ton passage et de ce retour 🙂

      J'aime

  14. cathenchokola dit :

    J’ai un plaisir particulier à lire tes articles, ce qui émane de tes écrits me parle beaucoup et tout est vraiment touchant pour moi alors s’il te plait n’arrête pas de te livrer un peu ici ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. KanCKonYVa dit :

      Après trois jours d’absences, de doute à savoir si je devais continuer, me revoilà ! Et quelle magnifique surprise que de lire ce message qui m’encourage a continuer ! tu ne pouvais pas mieux tomber 🙂
      Pour l’occasion je reviens avec une petite bafouille nocturne 🙂
      Au plaisir de se croiser par chez toi ou par ici ! Et merci encore

      Aimé par 1 personne

  15. Marie dit :

    Un petit tour ici par curiosité et une jolie découverte…
    La blogosphère est en effet très bienveillante et le soutien qu’on y reçoit n’a rien de « virtuel ». À l’origine, je voulais aussi partager avec mes proches, mais ils n’étaient pas vraiment réactifs 🙂 Du coup, j’ai plus ou moins laissé tomber de ce côté-là…
    Au plaisir de te lire.

    Aimé par 1 personne

    1. KanCKonYVa dit :

      J’ai abandonné aussi l’idee de le partager, je me suis rendue compte que plus il y avait de personnes de mon entourage qui avait ce lien, plus je m’autocensurais… et je ne veux pas 🙂
      Puis ca a un cote mysterieux amusant ^^
      Ravie que nous commencions a partager cette histoire bloguesque 🙂
      Une bonne soiree a toi

      Aimé par 1 personne

  16. Alain DELIBIE dit :

    J’ai omis de valider le mot que j’avais écrit sur votre mur. Je ne sais pas si c’est aussi le terme sur les blogs, mais c’est ainsi que l’on s’exprime sur facedebouc (dont je ne suis pas adepte) « ta k lé c 1 ms sur mon mur ». pour faire raccord avec les dialogues épistolaires précédent, j’ai souvent eu l’impression de « parler à un mur ». Mais ça me distrait quand même. Bonne soirée à vous.

    J'aime

    1. KanCKonYVa dit :

      Je me doutais qu’il y avait eu un couac ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s