Prochains projets

Perdue en plein milieu d’un océan de possible. Que choisir, vers où aller, quel chemin prendre…

Une chose est sûre, la route m’appelle.

Je confesse, J’ai envoyé une bouteille à la mer, un mail sur la toile. J’ai postulé à une offre. LE boulot de rêve. Effrayant mais passionnant ! Je le veux ! Réponse sous 8jours … A voir … Les prochains projets attendent cette réponse qui pourrait bien bouleverser le cours des choses …

L’attente est terrible. J’ai la bougeotte. Je traine sur la toile a la recherche de la prochaine étape qui guidera ma vie. Une chose est sure c’est que ça sera ailleurs.

Plus projets en tête, seule ou accompagnée, loin ou près, mais tout me ramène a la route… il me faut partir. Et vite.

Sur les routes de France en attendant le prochain départ, workaway power, stop adventure, backpack forever.

Sur les traces a l’animal perdu au cœur de l’Amazonie profonde ou sur la banquise glaciale non loin de ce tendre caillou d’où mon cœur n’est toujours pas revenu, a la découverte du renard artic, de l’éléphant de la brousse. L’eco volontariat m’appelle.

Au contact constant de la nature au travers du contact a l’autre. Quand le wwoofing me tend les bras me proposant l’accompagnement du chien de traineau, la découverte de la permaculture, le partage du quotidien. La convivialité du voyage me manque.

L’utilité me manque. Mon métier me manque. Mais je ne veux pas reprendre le cours des choses ici. Éducatrice en France… quelle désillusion… Il est important de digérer et de voir comment revenir plus tard. Besoin d’engagement. Je pense a calais, je pense aux frontières, je pense aux conditions de vie déplorables que la France propose sur sa terre d’asile, je pense a de la proximité immédiate mais aussi a l’ailleurs qui me titille toujours. Humanitaire, volontariat, bénévolat, entre tout mon cœur balance.

Envie de légèreté. D’insouciance mais loin d’ici. Ni responsabilités accablantes, ni attentes démesurées que l’autre formule a ton égard. Juste faire une intrusion furtive dans le quotidien de quelqu’un, de rendre un service de garde contre une liberté sans égale. La garde d’animaux, la garde de maison m’appelle.

Puis ce boulot. Il m’effraie autant qu’il me fascine. Gros challenge, quelle sera la réponse….. Avoir passé le cap de la candidature est déjà un grand pas… suite au prochain épisode. Et en attendant l’heure est au fantasme de ce que sera mon après.

Photo & Texte © KanCKonYva

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s